Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 Mar

Pour mes amis coureurs en rapport avec les buttes du Mont Blanc

Publié par Alain Bustin

Depart UTMB 2012Ci-joint en avant-première mon interview à paraître sur le site AEDES (www & Facebook)

Bientôt les noms et les portraits des coureurs du club Chamonix Mont Blanc Marathon qui sont invités.

Ne tardez pas à vous inscrire, c'est gratuit, vous rencontrerez des coureurs de Chamonix, vous recevrez gratuitement mon roman, les bénéfices versés aux restos du coeur et de l'Orval à la buvette pour la récup :-) Que demander de plus ! Petit rappel, une équipe de 4 coureurs = chacun un effort de 6*1,5km dans lequel 100m de dénivelé :-)

 

Interview Alain Bustin nouveau parrain des buttes du Mont Blanc.

- Bonjour Alain, te voilà parrain et occupé à donner un coup de pouce aux buttes du Mont Blanc ?                                                                                                  

-  Il se fait que par hasard, au mois de février, j’ai été en contact avec Thierry Ronvaux – Administrateur délégué de la compagnie d’assurances AEDES. C’est un passionné de montagne tout comme moi. Il connaît mes romans, mon parcours en courses de montagne et l’intérêt que je porte à cette course. J’ai participé à la première édition. À l’époque, c’était 48 montées et je courais dans une équipe mixte de 4 coureurs. (Nous avions gagné:-)  L’année passée, j’ai couru les 24 montées en solo et ce fut une belle expérience. Thierry m’a demandé mon point de vue sur la course et si je pouvais les aider à la faire connaître. J’ai dit oui sans hésiter.

- Pour quelles raisons ?

- En premier lieu, la course elle-même. De mon point de vue, c’est une opportunité unique de faire une séance type montagne avec du dénivelé positif et négatif en répétitions. Suivant l’envie du coureur ou de l’équipe, cette séance peut de courir avec une approche entraînement de qualité-vitesse ou endurance. Ensuite le cadre de la citadelle de Namur et les mythiques buttes du motocross. Pour terminer, l’inscription est gratuite et la totalité des bénéfices versés aux restos du cœur de Namur. Sans parler que chaque concurrent des buttes recevra gratuitement mon roman La course de lumière dont toute l’histoire se déroule à l’intérieur de l’Ultra Trail du Mont Blanc.  Je ne sais quoi dire sinon merci et que je suis honoré. Une énorme surprise pour moi !

-   Tu as mentionné d’autres surprises et il y a eu pas mal de bruits à ce sujet malgré le fait que très peu de personnes étaient au courant. Tu peux expliquer ? 

Depuis que je vis à Chamonix et même un peu avant, des liens d’amitié se sont créés entre moi et certains grands noms du Trail et de la montagne. Je ne souhaite pas trop en parler mais tout ce que je peux dire, c’est que Kilian Jornet serait venu si ce jour-là, s’il ne devait pas être en Russie au kilomètre vertical d’Elbrus et Sébastien Chaigneau qui vient de gagner l’Ultra Trail Gran Canaria devait venir. Hélas, il ne viendra pas car il rentrera du Japon, de l’Ultra Trail du Mont Fuji seulement la veille et c’est un peu juste pour venir courir à Namur. Par contre, la bonne nouvelle est que deux équipes du club Chamonix Mont Blanc seront bien présentes. Deux équipes de deux coureurs (une en catégorie homme et l’autre en catégorie mixte) une chose est sure, ils ne viennent pas pour faire simplement de la figuration…

- La course se déroule à peine une semaine après La Bouillonnante, ton avis pour ceux qui participent ?

Pas un souci, si la course est abordée dans un esprit convivialité et en équipe de 2 ou encore mieux 4 coureurs. Si cette optique est retenue, chaque coureur fera seulement 9 km et 600m de dénivelé. Si en plus, il court en dedans, ce n’est donc pas un gros effort pour des coureurs habitués à manger du dénivelé et des kilomètres. Repos complet 3 jours, une petite séance de récupération active avant et c’est tout bon.

- Quelque chose sur lequel tu voudrais insister ?

Oui, l’aspect équipe, convivialité, découverte. Je crois que tout qui souhaite un jour courir en montagne devrait essayer de faire partie d’une équipe dans laquelle il pourrait apprendre de ses coéquipiers comment monter, comment descendre, comment gérer l’effort, comment utiliser correctement des bâtons en montée, etc. Dans la même idée, aussi intégrer dans les équipes des jeunes coureurs pour les initier à ce type d’effort  Je pense qu’il est probable que des équipes de scouts participent, cela serait fort sympathique :-)

- Pour conclure ?

J’espère que les buttes du Mont Blanc vont rencontrer le succès qu’elles méritent. Tout comme la générosité de son sponsor Thierry Ronvaux – Administrateur délégué de la compagnie d’assurances AEDES.

 

BONNE COURSE à tous :-)

Commenter cet article

Archives

À propos

Communiquer l'amour de l'écriture, de la montagne, du plaisir de la parcourir...