Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 Mar

Avant la virtualité il y a...

Publié par Alain Bustin

Avant la virtualité il y a...
Avant la virtualité il y a...
Avant la virtualité il y a...
Avant la virtualité il y a...
Avant la virtualité il y a...
Avant la virtualité il y a...

Bonjour les Zamis,

Hier, overdose de tristesse, besoin de me laver l'esprit alors direction La Suisse, le Val de Bagnes, je suis monté à la Cabane Brunet en compagnie de mon ami JeePee Lüthi et ses conseils précieux. Là-haut, un tout petit refuge bien sympathique et miam miam la restauration. De la terrasse , la vue sur le Petit Combin et le Mont Rogneux est magnifique.

A la montée, comme sur la terrasse, je n'ai cessé de réfléchir aux événements, de penser aux victimes à leurs proches, à la connerie humaine dont je n'ai pas la prétention de m'exclure.

Depuis très longtemps, je suis convaincu que nous devons tous être vigilants sur nos comportements, nos petits gestes quotidiens, le civisme. Essayons de respecter l'autre, de donner de l'amour, de communiquer. La sociabilité peut, doit se vivre aussi autrement que par le Net et les réseaux sociaux sur lesquels nous véhiculons pourtant très souvent des images d'amour, de paix, de partage. Alors dans la vie de tous les jours, dire simplement bonjour, accorder une priorité, sourire, aider, parler, etc, c'est cela réellement communiquer et qui sait ces petits gestes d'amour qui ne sont pas incompatible avec la virtualité du Net inhiberont peut-être un projet de haine ?

Comme exemple et pour revenir à l'ascension de hier, je suis certain que dans dix ans, je me souviendrai encore de mon ami JeePee, de son aide et de ces conseils pour gravir des pentes un peu plus raides et glacées. Quand aux nombreux "clics j'aime" sur Facebook du même jour qui nous font pourtant du bien, je ne suis pas certain ? N'oublions pas :

Aimer, c'est se sentir exister par le bonheur d'un autre - Honoré de Balzac
Commenter cet article

Maian 25/03/2016 10:21

Le monde est en évolution constante ... Mais mal .... Comme tu le dis poser des gestes simples, sourire, accueillir et être vigilant et respectueux de tout ! Nous avons la chance de la montagne pour nous régénérer et pour réfléchir ! Belle suite ... climat lourd à Bruxelles ... Bises
Je te rejoins avec notre complice Fernando Pessoa: "Aimer c'est l'innocence durable et l'unique innocence c'est de ne pas penser".

Alain Bustin 25/03/2016 16:35

je joins 2 réponses publiées sur FB ( Merci aux 2 intervenants ) et qui vont dans le même sens :

- Avec des moments d'extrême violence comme celui que nous venons de vivre, nous avons besoin d'amour, de rassembler nos proches. C'est un réflexe dans les grands moments de détresse. Mais Bon Dieu, pourquoi attendre d'aussi horribles moments pour s'unir? L'humain est la plus complexe des espèces...

- Bien vrai Alain. Combien de fois dans la vie de tous les jours ne nous éloignons nous pas de la ligne de conduite que nous prônons et revendiquons haut et fort....et moi en premier.

Archives

À propos

Communiquer l'amour de l'écriture, de la montagne, du plaisir de la parcourir...