Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 Dec

Début 2016 :-)

Publié par Alain Bustin

Début 2016 :-)

Coucou les zamis,

En premier lieu et comme je suis encore dans les temps :-(... bonne et heureuse année à tous. Ensuite, une pensée spéciale pour les deux Michel et David maintenant là-haut dans les étoiles... Un peu de moi, de ma jeunesse vous accompagne avec un bouquet de "MERCI".

Ensuite voici l'interview réalisée par Marie-Claire Georges pour l'association des auteurs du Nord. Cette interview fait suite à ma première mission dans une prison française. Cette fois-ci c'était à Sequedin près de Lille. En effet, il y a quelques mois, j'avais accepté de rencontrer des prisonniers lecteurs d'Albert. Ils étaient quatre, des longues peines, venus spécialement à Sequedin pour évaluation suite à une demande de libération.

Voici le texte :

On abandonne sa carte d’identité, son smartphone et son parapluie. On pose son sac sur le tapis. On ôte ses chaussures, sa ceinture, ses clefs, les petites pièces au fond des poches. La sonnerie se déclenche quand même, sans doute par habitude : dix précautions valent mieux qu’une. Le gardien de service et son sésame. Des portes, des grilles, des herses. Entre deux, un temps d’attente, un petit stress mais pour nous, ouf ! elles s’ouvrent toutes. Après tout, rien que de la routine. Sauf qu’aujourd’hui c’est Alain Bustin qui m’accompagne et que pour lui, c’est la première fois.

Eh bien, Alain, pas trop impressionné ?

Sur la forme des précautions, non car je prends très souvent l’avion et le protocole de sécurité est fort similaire alors pas de soucis. Sur le fond, c’est autre chose car ici il est question du sens profond du mot liberté… et de notre responsabilité dans cette « mission ».

Et puis ils arrivent, « nos » détenus du jour. Quatre. Seulement quatre, as-tu dit. Déçu de les voir en si petit comité ?

Non bien au contraire, cela favorise le rapprochement. Et puis surtout la surprise de voir arriver quatre « Monsieur tout le monde » J’étais bien loin de l’univers du célèbre feuilleton américain Prison Break.

Nos livres ont été prétextes à des échanges intéressants. Sans doute les thèmes que nous y développons les ont-ils interpellés. Que retiens-tu surtout de ces moments passés avec eux ?

Cette première rencontre me conforte surtout sur certaines de mes convictions à propos du bien et du mal, ces deux valeurs universelles de l’histoire de l’humanité. Ce mal qui est au fond de chacun de nous et que notre société ne cesse de stimuler par des images de violence qui ne font que nourrir les carences affectives, le manque d’éducation et de civisme, etc. Du mal résulte les lois, le jugement, la peine, la prison.

Pour conclure ?

Je dirais que les moments partagés avec ces hommes renforcent mon idée qu’au-delà de l’ombre, il y a toujours la lumière et que le mot espoir est plus fort que son antonyme appréhension. Merci Messieurs pour votre écoute, ce moment de partage, cette lueur d’espoir que j’ai cru deviner au fond de vos yeux. Aujourd’hui, cet instant de vie, puisse-t-il être pour nous tous, l’espoir, le rêve de demain.

Pour terminer cet article, nos deux r.v de cette semaine :

- demain 18h pour mes amis lecteurs français, à l'invitation d'un atelier de lecture du Nord Pas- de-Calais, rencontre autour de La course de lumière à la Brasserie l'Escadre place du casino à Dunkerque.

- ensuite ce samedi 16 à l'invitation de Luc Bouvier, je serai en dédicace sur le stand Jogging Plusaux relais givrés (voir lien)

Voilà les dernières nouvelles.

Alors, au plaisir de nous voir ?

Commenter cet article

Archives

À propos

Communiquer l'amour de l'écriture, de la montagne, du plaisir de la parcourir...